Nintendo Switch Sports (Nintendo Switch) – Aperçu – Nintendo – Ville

L’une des grandes annonces du premier gros Nintendo live de 2022 (et d’ailleurs l’un des meilleurs jeux E3 de tous les temps), Nintendo Switch Sports a été annoncé bientôt (fin avril). Le jeu se présente à nous comme l’héritier spirituel de Wii Sport, le jeu que tout le monde possédait déjà, et qu’il nous a apporté avec la console la plus vendue de tous les temps. Mais cette fois, il n’y a pas de jeu gratuit, on commence à créer à 60 €, il faudra donc assurer et proposer aux joueurs une expérience qui vaut le détour. Pour cette fois, sortez (enfin !) de Mii et ses designs aussi léchés que tristes, laissant place à des avatars aux possibilités de personnalisation tangibles qui ressemblent à quelque chose. C’est vraiment une bonne nouvelle en soi. Le jeu sera vendu en physique avec une sangle de jambe, comme Ring Fit Adventure.

Beaucoup de sports sont annoncés et mis en avant, comme le foot, qui ressemble à une grande ligue de rugby soft et qui se joue avec la jambe (via la ceinture) ou encore le volley, qu’on a hâte d’essayer. Peu de gens ont récemment essayé de copier Volley Ball dans un jeu vidéo, et c’est surtout mauvais. La dernière bonne version du sport était sur Mario Sport Mix (Wii) ou, si nous remontons loin, pour toujours dans nos cœurs Beach Spikers sur Gamecube. Mais la présentation de ce jeu n’a pas soulevé l’enthousiasme de la rédaction. Pour le foot et le volley, ces nouveaux sports semblaient doux mais fluides, ce qui les rend accessibles mais évidemment ne donne pas envie d’y jouer. On redoute ce petit jeu de l’apéritif auquel on ne jouera qu’une ou deux fois. Mais la peur n’évite pas le danger. On jugera sur papier quand on aura le jeu en main. Ah, et la dernière chose sur la route des mauvaises nouvelles évitables, Holy Golf ne sera pas disponible le premier jour mais à travers un patch quelques mois après la sortie du jeu. Je sais, je suis comme vous, choqué par cette imperfection, mais occupé à ramasser des petits bouts de mon cœur meurtri et trahi par cette pub.

Nous avons effectivement eu l’occasion, lors d’un crash test grandeur nature en chacun pour soi, de découvrir quelques sports il y a quelques semaines. Une bonne idée qui a donné des retours globalement positifs sur le jeu. Nous sommes ravis d’être invités à jouer un peu plus à ce nouveau “hack” pour la console hybride, histoire de vous donner un avis plus complet et détaillé. Nos attentes et sentiments avant le test qui atteindra les perspectives de lancement du jeu.

6 jeux de sport nous ont été présentés. Nous avons pu tous les essayer. Chaque sport proposera 1 à 2 joueurs (jusqu’à 4 joueurs dans certains jeux) et comblera le manque de joueurs avec des bots au niveau de difficulté ajustable. Dans tous les sports, la reconnaissance de mouvement est solide et pratique, et c’est agréable à voir (jouer) avec la console en main, surtout quand on a connu la première Wii Sport du nom.

  • Volley-ball : Très simplifié dans le gameplay basé sur l’action, le jeu est finalement plus fluide et plus rapide que ce à quoi on pourrait s’attendre. Les échanges sont rapides, très ludiques, tactiques et la prise en main est simple (la preuve, Léa a joué et sans rien faire). Petite déception cependant car les matchs ne sont qu’à 5 points, ce qui peut sembler court. De même, seul le 2v2 semble être prévu pour le moment.
  • Badminton : Autre nouveauté sportive de cet opus, le jeu propose des échanges plutôt dynamiques avec un gameplay fantasmagorique. Ayant très mal performé, on se prend vite au jeu et on est assez proche des sensations. On a la bonne sensation sous le bras, et même si le gameplay à la fin est très simpliste, il est efficace et amusant et on se prend très vite au jeu.
  • Chambara : Nous sommes moins convaincus par ce sport. Ce combat à l’épée nous a semblé chaotique et presque inintéressant (et je ne dis pas ça car c’est le seul sport que Léa a gagné). Cela ressemble à un syndrome de jeu d’apéritif que nous tirerons une fois pour le tester mais auquel nous ne reviendrons pas nécessairement. C’est un sport d’anticipation de l’action et faire du coup un gros growl sera la tactique la plus efficace pour prendre l’avantage sur votre adversaire, ce qui est bien dommage.
  • Bowling : Pourquoi changer la recette gagnante ? Le sport majeur sur Wii qui a définitivement tourné la télévision familiale pendant des milliards de soirées est de retour. Si le mode en ligne a pu donner un aperçu du mode Battle Royal, nous avons pu découvrir une des nouvelles options locales, qui est la possibilité de jouer en même temps au lieu de tous séparément, ce qui active le jeu juste d’autant que cela réduit le temps d’attente ! De plus, il semble que d’autres modes/options soient en cours d’ajout de contenu, ce qui fera exploser la durée déjà longue de ce sport majeur.
  • Tennis : Ici aussi, sport pionnier depuis le premier volet, il n’était pas nécessaire de réinventer l’eau chaude. Le tennis est toujours là et fondamentalement, il n’a pas beaucoup changé. Mais la précision et le rythme de Joy-con semblent être plus au centre du gameplay. Si on lance un grognement, on se retrouve vite à sortir le ballon du terrain.
  • Football : Dernière nouveauté sportive de cette collection, en ce moment, le football propose probablement 4 modes de jeu disponibles. Nous avons pu en tester deux : le 4v4 et le goal-shooting. Le 4v4 propose une jouabilité Rocket League assez contrôlable qui offre un rythme de jeu rapide. Si le sport est pour nous ce qui nous réchauffe le moins, nous sommes enfin entrés dans le jeu et c’est pour nous l’une des bonnes surprises de cet opus. Le mode Goal Shot demandera une sangle de jambe et n’offrira qu’un mini-jeu de rythme de levée de jambe. Simple mais surtout efficace pour faire jouer tout le monde. On peut jouer avec une ceinture pour tous ou avec une ceinture pour chacun.

Enfin, on se rend compte que cette ceinture populaire ne sert qu’à un petit jeu (le tir) dans un sport, et le reste du jeu est complètement jouable sans cet accessoire. Bonne nouvelle donc pour ceux qui vis l’achat sur l’eShop, le jeu est à 90% jouable sans avoir la fixation sur la jambe et on ne perd pas grand-chose du coup, même si le jeu des tirs au but est plutôt Joli. Nintendo a également promis d’ajouter un patch dans un avenir proche à la sortie du jeu pour rendre le mode football 4v4 compatible avec, mais pas nécessaire, cette sangle de jambe populaire.

Techniquement, la composition est très belle. Il est surtout très fluide sans chute de frame rate, ce qui est naturel et rassurant pour un jeu de sport. On salue encore, pas vraiment, l’idée de sortir les Mii et ainsi d’obtenir enfin des avatars au visage minimal. Ce qui rend le jeu beau, c’est une scène pleine de petits détails.

Si Base NT était complètement sceptique lors de l’annonce de la Nintendo Switch Sports, force est de constater qu’une fois la console en main, cet opus met tout le monde d’accord en devenant l’héritier spirituel et légitime de la Wii Sports. Attention, cela reste un jeu casual, mais c’est un très bon casual. Encore un jeu à ajouter à la longue liste de résultats de la console hybride de Nintendo, qui ne cesse certainement pas de nous combler, maintes et maintes fois, de très bons jeux.

Leave a Comment

%d bloggers like this: