Le conseil d’administration d’Activision Blizzard double le nombre de femmes | Xbox One

Le feuilleton d’Activision Blizzard n’est pas encore terminé. La semaine dernière, nous avons découvert l’ingérence du gouverneur de Californie dans le procès contre le groupe ainsi que l’invitation d’un groupe d’investissement à voter contre l’acquisition par Xbox. Entre les affaires d’agressions sexuelles, la culture toxique de l’entreprise Bobby Kotik et le rachat d’Activision Blizzard, la situation ne cesse de se compliquer. Aujourd’hui, on retrouve les mêmes nouvelles positives reçues concernant l’égalité femmes-hommes au travail.

À lire aussi : Activision Blizzard : le sort de Bobby Kotick n’a pas été évoqué avec Xbox

Le nombre de femmes au conseil d’administration du groupe sera doublé

La nouvelle est tombée aujourd’hui et il semblerait qu’Activision Blizzard soit illégale depuis un moment en termes d’égalité hommes-femmes au sein de sa direction. En effet, la loi californienne obligeait la société à nommer une femme supplémentaire au conseil d’administration et selon ce rapport de Bloomberg, le conseil compté à la fin de l’année dernière encore pour la huit delupart hommes preques femmes, 20 ans.

Les choses vont bouger maintenant puisque Activation Blizzard a confirmé son intention de doubler le nombre de femmes au conseil d’administration du groupe dirigé par Bobby Kotick. Lulu Cheng Miservi, vice-présidente des communications pour la plateforme de publication de newsletters et de podcasts Substack, a été élue au conseil d’administration. La deuxième personne à rejoindre le conseil d’administration est Kerry Carr, vice-président de Bacardi pendant 7 ans, qui sera nommé lors de l’assemblée annuelle des actionnaires de la société.

Ce rééquilibrage permettra à Activision Blizzard de se conformer à une loi californienne qui oblige le groupe à ajouter au moins une femme au conseil d’administration d’ici fin 2021, rapporte Axios.

Activision Blizzard semble accorder plus d’attention à la question du sexisme et de l’égalité ces derniers temps, comme en témoigne la nomination de Kristen Haynes au poste de présidente de la diversité, de l’équité et de l’inclusion. Hines s’est engagé à augmenter de 50 % le nombre de femmes et de personnes non binaires dans l’effectif d’Activision Blizzard au cours des cinq prochaines années.

Le groupe de Bobby Kotick essaie de suivre le public et l’enquête d’un mois de la Federal Trade Commission (FTC). Seul le temps nous dira si ces engagements ne sont qu’une fenêtre ou si un véritable changement systémique est apporté.

Leave a Comment

%d bloggers like this: